Ceux qui ne connaissent pas encore le ramadan ne connaissent peut-être pas le kalb el louz. Il s’agit d’une pâtisserie traditionnelle arabe préparée durant le mois du ramadan. Une sortie de gâteau de semoule à consommer en soirée (avec modération tout de même), avec un vert de thé à la menthe 🙂

Ingrédients du kalb el louz

Ingrédients pour la pâte

  • 800g de grosse semoule
  • 1 verre de s’men ou ½ verre de beurre fondu
  • 1 verre d’eau de fleur d’oranger
  • 500g de sucre semoule

Ingrédients pour le sirop

  • 500g de sucre semoule
  • ½ verre d’eau de fleure d’oranger
  • le jus d’un citron
  • 1 litre d’eau

Ingrédients pour la farce

  • 250g d’amandes concassées
  • ½ verre d’eau de fleure d’oranger
  • 100g de sucre semoule
  • un peu de cannelle en poudre

Ingrédients du kalb el louz

Pour préparer la pâte, regroupez dans un plat profond la grosse semoule, le sucre et le beurre (à défaut de s’men). Bien mélanger jusqu’à obtenir un résultat homogène. La pâte doit ensuite reposer durant 24h.

Pour préparer le sirop, mettre sur feu doux l’eau et le sucre. Lorsque le sucre fond, le sirop devient plus épais. Rajoutez alors l’eau de fleur d’oranger et le jus de citron et retirez du feu.

Pour préparer la farce, mélangez sucre, amandes, eau de fleur d’oranger et un peu de cannelle moulue. Bien travailler jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Nous arrivons à la préparation. Etalez la moitié de la pâte dans un plat huilé allant au four. Couvrez de farce avant d’étaler la seconde moitié de pâte.
Pour que le kalb el louz soit meilleur, il faut qu’il soit fin. Arrangez-vous donc pour qu’il ne dépasse pas 2,5 cm d’épaisseur.

Dessinez ensuite des rectangles avec un couteau. Enfoncez une amande au milieu de chaque rectangle.

Enfin, enfournez à 280° jusqu’à ce que le dessus du kelb ellouz soit bien doré. Dès sa sortie du four, arrosez avec le sirop (environ la moitié), puis, laissez-lui le temps d’être absorbé avant de verser la seconde moitié.

Laissez reposer, car kalb el louz se déguste froid.

Bon appétit !