Alimentation du sportif

Commentaires fermés sur Alimentation du sportif | juin 4, 2011

Alimentation du sportif

Qu’on soit sportif professionnel ou amateur, on s’entraîne pour acquérir la musculature, la technique et l’adresse nécessaire pour notre sport (football, arts martiaux, équitation, course à pied, vélo, golf …). Mais au-delà de cet entrainement, il est nécessaire d’avoir un régime alimentaire qui épaule cet entrainement. Quel intérêt de s’entraîner trois fois par semaine au foot si, dans le même temps, on mange au fast food tous les jours ? Aucun !

Chez les sportifs, il y a deux type d’alimentation : Celle de tous les jours et celle d’avant et pendant une compétition ou un gros entrainement.

La première, celle de tous les jours et toute l’année est simple : elle doit être é-qui-li-brée ! 5 fruits et légumes par jour, de l’eau à volonté, un laitage à chaque repas …

La seconde, qui correspond en général aux repas des deux jours précédant l’effort et surtout, pendant l’effort. Avant l’effort il faudra permettre à votre organisme de se constituer une réserve d’énergie immédiatement mobilisable. En d’autres termes, il faudra consommer des féculents : pâtes, riz et semoule. Durant l’effort, c’est-à-dire 3h avant l’effort et pendant toute sa durée, il faudra privilégier les aliments faciles à digérer et rapidement mobilisable par l’organisme : les aliments sucrés et l’eau. L’eau doit être consommée en quantité pour contrebalancer la perte hydrique liée à la transpiration. Par exemple, il est courant de voir les tennisman et tenniswoman s’alimenter de bananes et d’eau durant les matchs.